Mariage romantique : un slow pour ouvrir le bal

Les convives aiment bien le décor global de la salle de fête, la splendeur de la robe de la mariée, le cocktail et le repas. Pour entretenir ce ravissement et cette satisfaction et faire en sorte que le mariage soit un succès fulgurant, il peut être judicieux d’ouvrir le bal de son mariage par un slow. Quel type de slow choisir ?

Opter pour un slow des années 60

Les chansons survivent au temps et ne sont pas soumises au dictat de la mode. Tant qu’elles élèvent l’âme, entretiennent le sentiment ou titillent l’envie de danser, elles continuent de plaire et d’être écoutées. Les slows des années 60 font partie de ces chansons qui traversent le temps. Pour le souhait des futurs mariés d’ouvrir le bal d’un mariage avec un slow, les musiques romantiques des années yéyé relèvent d’un excellent choix. Les mariés ont l’embarras du choix quant aux titres des slows en français, en anglais ou dans d’autres langues. Parmi les chansons incontournables, il y a par exemple  « Oui, devant Dieu » avec un succès fou dans les années 1960. Il y a aussi des singles phares comme « Love me Tender » d’Elvis Presley, « Can’t take my eyes of You » de Frankie Vallie…

Mariage et nostalgie des années 90

Dans leur envie d’ouvrir le bal d’un mariage avec un slow, beaucoup de futurs mariés se laissent séduire par les slows des années 1990. Ces slows sont marqués par l’envie de liberté et d’innovation exprimée par les artistes. Ces musiciens ont d’ailleurs su mettre en valeur cette touche de romantisme et d’exaltation amoureuse dans les paroles et dans les sons. Ce sont ces touches d’originalité qui plaisent et qui incitent les amoureux à choisir un slow des années 1990 pour l’ouverture de leur bal de mariage. Les chansons adéquates sont nombreuses, pour ne citer que « Fais-moi une place » interprétée par Julien Clerc, « Aime-moi » de Claude Barzotti, « Nothing Compares 2 U » de Sinead O’Connor, « When you tell me that you love me » d’Iglesias et de Coco Lee.

Un slow percutant et tendance

Les couples qui vivent avec leur temps ne pensent pas trop aux slows rétro. Ils s’orientent plutôt vers les musiques de l’an 2 000 jusqu’à nos jours. Le répertoire de slows romantiques et captivants est plutôt riche pour ces périodes. Les futurs mariés qui ont ce désir d’ouvrir le bal d’un mariage avec un slow ont entièrement l’embarras du choix. Parmi les slows qui plaisent, il y a par exemple « Hero » d’Enrique Iglesias, « A moment like this » de Kelly Clarkson, « A thousand years » de Christina Perri, « All of me » de John Legend…

Nos conseils pour des photos de mariage réussies
La bar à thé, la bonne idée pour un mariage romantique